EzEvEl

26 février 2017

Personne n'a oublié de Stéphanie Exbrayat

Personne n'a oublié de Stéphanie Exbrayat est paru le 1er février 2017 aux éditions Terra Nova

Personne n'a oublié - EzEvEl

C'est l'histoire de Sam, enfin plutôt de Colette sa mère, car Sam est mort, alors que Colette était à la messe du dimanche. Sam était resté à la maison avec son père François. Elle s'était pourtant dit de ne jamais la laissé seul avec ce monstre de François qu'elle a épousé malgré elle, entre la peste et l choléra, il a bien fallu trancher. Enfin François n'est pas vraiment son père, mais ça il n'est pas sensé le savoir.
Mais comment Sam à pu tomber de la grange, alors qu'il avait interdiction formelle d'y aller, et qu'il était du genre obéissant ?
Après plusieurs mois au fond du trou, c'est la promesse que Colette fait à son fils sur sa tombe.
Elle est persuadée que c'est François, dans son histoire il y a des incohérences, en plus il y a toujours eu chez lui une violence lattente quil contrôlait difficilement...
Madeleine sa voisine et seule confidente va l'aider et la soutenir, mais aussi découvrir le passé de son amie qu'elle ignorait.
Et puis dans les petits villages, tout ce sait mais personne ne parle. Mais le problème est justement que personne ne connait François, que ce soit ses collègues ou même sa femme qui ignore tout de son passé.

Mon avis:
Dès le début on est happé par ce drame et les doutes de cette mère. Plus l'histoire avance plus les découvertes sont ahurissantes mais pas exagérées
Le récit ne s'essouffle pas, il est très bien ficelé, et toutes les émotions de Colette on les ressent.
Et puis ce livre nous remet en mémoire la conditions des femmes qui dans les années 60 devaient encore demander l'autorisation de leur maris pour travailler, avoir accès au compte bancaire ou tout simplement vivre !

A dévorer d'urgence

 

Personne n'a oublié
Stéphanie Exbrayat
Editions Terra Nova

272 pages
18€

Posté par EzEvEl à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


20 février 2017

Vie perso #CoulissesDuBlog

 

Lorsqu’on ouvre un blog, si ce n’est pas un blog sur les voyages ou la cuisine, on parle vite de sa vie privée.
Reste à faire le choix du degré de « privitude » qu’on veut révéler.
Si certaines ont un blog un peu comme un journal intime où elles balancent tout, elles font aussi le choix de ne publier aucune photo perso afin de rester dans l’anonymat complet.

EzEvEl blog et vie perso

Le blog de ma vie perso ?

Pour ma part ce blog n’est pas un journal intime, déjà c’est mort parce qu’avec les photos on pourrait me reconnaître (non je ne me prends pas pour une star internationale), on ne sait jamais vu que je poste des photos des monstres, et puis parler de parentalité, ça fait forcément parler déjà de son vécu.
La seule chose est qu’il faut fixer sa limite, si je peux parler en long en large et en travers de mes aventures avec les monstres, il est hors de question que je parle de mon couple, de ses détails voir de nos mésaventures (sauf si elles sont drôles).

Concilier blog et vie perso

Si avant je bloguais le soir, j’ai fait une surdose d’ordinateur, j’y passe déjà mes journées pour le boulot (et oui bloguer ne paie pas les traites de la maison) alors arrivé le soir et une fois les monstres couchés, je suis un légume.
Pourtant il arrive régulièrement que j’ai des éclairs, mais cela tombe généralement quand je ne peux rien écrire (souvent au volant d’ailleurs) ce qui fait que j’ai souvent l’idée d’un super article, puis j’oublie totalement le truc (et l’inspiration c’est envolée aussi)
C’est bien simple l’Homme ne me voit quasiment pas bloguer sauf en vacances.
Et puis le blog n’est pas ma priorité ; il ne fait pas mon ménage, ne paie pas les factures et ne gère pas les monstres, j’ai donc bien d’autres choses à faire d’abord.
D’ailleurs cela se voit car ces derniers temps, je ne publie plus tous les jours (oui gros coup de fatigue en ce moment)

Coulisses du blog EzEvEl

C'était le thème de la semaine, retrouvez les autres participations ici

Posté par EzEvEl à 15:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

14 février 2017

Le meilleur dans la routine, c'est l'infidélité

Oui je sais, on arrive à la Saint Valentin, la fête des amoureux, et je parle d'infidélité, que veux-tu c'est le calendrier qui veut ça.
C'est vrai au début c'est tout nouveau, tout beau. On découvre, ça marche du feu de dieu
Et puis le temps passe et ça s'essouffle, on se pose des questions

1393168121-les-10-erreurs-les-plus-faites-par-les-femmes-au-lit-1@womania

C'est ce qui m'est arrivée avec l'huile de coco !
Au début, c'est vrai ça marche, on voit bien que mes cheveux sont nourris, ils brillent plus.
puis au fil des mois (6 mois) on voit bien que ce n'est plus aussi éclatant.

Donc j'ai finit par changer, pour l'huile d'avocat. Et rebelote.

Au début c'est beau on voit que ça marche puis le soufflé retombe

En fait c'est bête mais pour mes cheveux, je ne dois pas être fidèle. S'il faut que je concerne cette routine de soin (bain d'huile, après-shampoing, masque avec des poudres),j'ai fini par constater  que je devais alterner les huiles pour y voir un bénéfice durable.

Donc alternez !
Si je n'ai pas besoin de changer de shampoing, ce sont les soins gravitants autour qu'il faut alterner

Pour ma part (cheveux, très secs, cassants, fourchus)

Huile d'avocat teneur élevée en acides oléique, palmitoléique et en actifs (tocophérols, caroténoïdes, phytostérols

FT_trombone_HV_MS_avocat_bio_0

Huile de coco acide laurique, vitamine A et E

FT_trombone_HV_MS_coco_bio

Huile de ricin, acide ricinoléique

FT_trombone_HV_MS_ricin_bio

 

Je vais tester, l'huile d'hibiscus et de moutarde, qui contiennent d'autres vitamines, histoire d'essayer de me faire un joli cocktail.
Et puis je vais refaire le plein avec leur masque, oui je suis dingue des produits de chez Aroma-zone, comme ça je sais ce que j'utilise et au moins il n'y a pas de produits chimiques (car dans 10 ans on aura encore un pseudo scandale de produits cracra dans la cosméto)

Cette liste n'est qu'un petit aperçu, il existe une mutltitude d'huiles et de poudres pour prendre soi de ses cheveux (j'aime beaucoup le hénné)

catalogue_hv_hibicus-3-contenancescatalogue_hv_moutarde_bio_2

 

Voià le mot d'ordre pour vos cheveux, Infidélité aux soins

Posté par EzEvEl à 10:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 février 2017

Images et photos #CoulissesDuBlog

Il faut être clair, un billet sans photo, c’est la loose, ça ne donne pas envie de lire, c’est triste, ça donne un texte pas assez aéré (avis perso)
Je mets toujours une photo, c’est vraiment le minimum syndical, surtout pour les partages, c’est souvent l’image qui sert d’accroche et suivant les articles il faut que je fasse une sélection sinon ça devient du roman photo

Côté sources, cela dépend du type d’article. S’il s’agit d’un test, d’une sortie, d’un DIY il s’agit de mes photos. Même si je me suis énormément calmée, je fais encore un bon millier de photos (avant tri)  à l’année (avant c’était x3) et franchement comment veux-tu être crédible sur un test si ce ne sont que des visuels fournis par la marque (perso je n’adhère pas)
Mes photos sont marquées au nom du blog et elles ne sont pas forcément de super bonne qualité  lol, et elles sont toutes renommées, déjà parce que pour les charger dans le bon ordre ça aide, et puis en référencement ça aide

Lorsque je chronique un livre, je vais chercher directement la photo de l’éditeur, elle est de bien meilleure qualité.
Ensuite comme beaucoup de monde la source number one c’est internet et notre ami google, qui m’a bien aidé à illustrer mon dernier article sur le travail.

Sinon pour les participations à des rendez-vous entre blogueurs (comme celui-ci) nous avons des bannières et logos qui sont fournis par l’initiateur du projet (comme Mia) ou alors je me fais quelques bricolages sous paint comme pour le défi green blog

 

Coulisses du blog EzEvEl

C’était ma participation de la semaine, retrouvez les autres ici

Posté par EzEvEl à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 février 2017

Pourquoi je blogue ? #CoulissesDuBlog

Oui je suis à la bourre, mais la question du début de semaine était plus du genre « mais pourquoi je bosse dans cette boîte ?? »

Bref, pourquoi je blogue, en fait je pense que je vais répondre un peu comme tout le monde, pour partager.

Mon premier blog remonte à ma première grossesse je voulais partager ma vision décalée de la grossesse. Tout le monde trouve ça génial, mais je ne garde pas un souvenir transcendant de la grossesse ; passer 5 mois à avoir la gerbe, être fatiguée à ne rien faire …..
Ensuite je suis passée par un gros trou jusqu’à juin 2012, où j’ai rouvert un blog, car je commençais à respirer un peu n°3 avait 6 mois et je commençais à avoir un peu de temps libre. Le blog était la bonne solution pour « parler » aux moments où j’avais un peu de temps (genre 10 min pas plus).

Je dois avouer que j’y ai pris goût, même si ce n’était pas régulier. Je suis une littéraire, donc même si je ne me vois pas en écrivain, j’aime bien écrire, et que de plus facile que d’écrire sur des choses qu’on aime ou qu’on vit.

Donc je blogue un peu sur tout, beaucoup sur les livres car on adore ça (et après des années de non lecture pour cause de maternité, je revis) sur les monstres, sur mon virage vers le naturel/bio en cosmétiques, j’envisage de développer sur la gastronomie de « chez moi », j’ai beaucoup d’idées mais seulement 2 bras et une tête.

Je n’envisage pas de tirer une rémunération à partir de mon blog (je ne me vois pas faire des billets sponso sur des sujets qui ne m’intéressent pas uniquement pas pour de l’argent) surtout qu’il faudrait un trafic bien plus élevé, donc  plus de publi, sauf que je considère mon blog comme un hobby.

Coulisses du blog EzEvEl

Retrouvez les participations de la semaine

http://www.trucsdeblogueuse.com/pourquoi-bloguer-coulissesdublog-6/

Posté par EzEvEl à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


06 février 2017

Le travail c’est la santé, nan mais allo quoi ! #brevesdeboulot

Tout le monde connait cette très vieille chanson

Le travail c’est la santé
Rien faire c’est la conserver
Les prisonniers du boulot
N'font pas de vieux os

Ça me faisait sourire, je n’ai jamais envisagé le travail comme une corvée, étudiante j’ai eu beaucoup de petits boulot, pas transcendants mais ce n’était que temporaire et puis les ambiances étaient bonnes. Puis j’ai trouvé ma voie et un boulot qui me plait, et l’entreprise qui va avec.

J’ai changé d’entreprise, j’avais réussi à me rapprocher de chez moi. En entretien je suis tombée sur des gens sympathiques, les débuts étaient super, bien qu’avec un poste très chargé.
Puis j’ai découvert les joies de la pleine saison, joie c’est de l’ironie. Se faire pourrir par les clients pour des retards qui ne sont pas de mon fait, ne travailler que sur des hypothèses, et ce qu’on appelle notre boule de cristal.

breves de boulot 2

 

Bref,  on ne peut même pas dire que ce sont les joies du métier, j’ai fait d’autres entreprises avant, ça ne se passait pas comme ça.
Mais bon l’ambiance est plutôt bonne à tous les niveaux, et c’est ça qui fait tenir

Puis l’ambiance change, enfin le management, mais pourtant pas les personnes. 
Et là tu découvres des collègues qui font des ulcères, des crises d’angoisse, des dépressions.

Est-ce vraiment ça le travail ?
Est-ce normal de se réveiller la nuit en pensant au nombre de choses qu’on n’a pas eu le temps de boucler ?
Est-ce normal de se réveiller la nuit pour préparer sa journée qui n’est pas encore commencer ?
Est-ce normal de rêver du boulot ? et donc d’avoir l’impression de bosser H24 ?

breves de boulot 1

Et puis un jour ton oreille siffle, bon ok le temps d’avoir rdv chez le médecin, sauf que là il te dit d’aller voir un ORL.
C’est déroutant tu entends à la fois trop et pas assez. Si plusieurs personnes parlent en même temps, tu ne distingues plus rien.
Tu passes une batterie de test et on t’annonce que tu fais de l’hypertension ! Oui mais de l’hypertension de l’oreille interne, et donc une hyperacousie sur les aigus, une surdité sur les graves et des accouphènes.
Ça ne se soigne pas « il faut se calmer Madame »

 

Mais il y a encore mieux, burn-out, incident ischémique transitoire, absentéisme à 10% (voir plus).
Personne ne réagit, le taux d’arrêt de travail ne fait que personne ne se pose de questions ???

Comment dénoncer une ambiance ?  un ressenti qui n’est pas isolé ?  et au final des conditions de travail qui ne sont pas correctes.
Qu’est ce qu’on enseigne dans les écoles qui forment les futurs managers ? à être cons ?
Le pire c’est que la conversation que j’ai eu ce week-end , confirme ce ressenti dans d’autres entreprises !

 Mais ils ne m’auront pas, je remets mon CV au propre

Le boulot c’est vraiment la santé hein ?

breves_de_boulot_3

 

 

Posté par EzEvEl à 14:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

01 février 2017

Fais ta propre étagère à épices #DIY

J’ai longtemps cherché sur le net une étagère à épices qui me plairait. Et comme je suis difficile j’ai cherché longtemps, car il faut éliminer celles qui sont jolies mais prennent de la place, celles qui sont moches et celles hors budget.

Et côté budget je dois dire que j’ai trouvé les tarifs un peu élevés quand on sait que pour certaines c’est n'est pas 4 ou 5 malheureux morceaux de contre-plaqué ou de mélaminés qui justifient le prix, surtout que vous allez voir ce n’est pas si compliqué que ça.

Et puis, avec le décroché que j’ai dans ma cuisine, je ne voulais pas de jour entre l’étagère et le mur (ouais la relou) donc dans ces cas-là, mieux vaut le faire soi-même

Pour ma part j’avais besoin de caser pas moins de 15 flacons. J’ai commencé par en mettre 5 côte à côte (pas trop serré) prendre la largeur puis vérifier si en hauteur cela passerait (n’oubliez pas de prendre une marge afin de pouvoir les mettre sans difficulté, comptez env 2 cm)

epices EzEvEl

L'étape suivante et importante, c'est le plan
Enfin quand je dis plan, c’est un petit dessin avec les côtes (très important) afin de ne pas se planter et de pouvoir aussi se repérer.
Une fois vos côtes prises, vous dessinez sur papier en prenant également en compte l’épaisseur de votre matériau (du 3mm pour ma part).

DIY etagere epices 1 EzEvEl

Cela permet ensuite de dessiner sur mon mélaminé les formes à découper avec la bonne taille, je hachure la partie qui ne m’intéresse pas (crois-moi c’est plus sûr)

DIY etagere epices 2 EzEvEl

Je coupe à la scie (scions, scions, scions du bois) et je n’ai plus qu’à assembler mes morceaux en prenant soin au préalable de repérer à quelle hauteur je dois coller les étagères.
J’ai ajouté 2 tourillons en haut pour garder l’angle à 90°C afin que tout ne s’écroule pas (et ça évite le tangage)

DIY etagere eipice 3 EzEvEl

Compte tenu de la faible épaisseur, je choisis la colle à bois, la seule chose de chiante est qu’il faut exercer une pression pour que la colle adhère (pour ma part j’ai joué avec des pacs d’eaux car il faut quand même du poids)

Une fois la colle séchée il ne reste plus qu’à peindre (2 couches d’acrylique)
Et l’étagère est prête

DIY etagere epices 4 EzEvEl

 

Oui, je n’ai rien mis devant les épices, mon mari m’a fait la réflexion mais comme l’étagère est stable, rien ne tombe
Oui on a des épices en double mais que veux-tu l’Homme est un peu acheteur compulsif sur les épices

Côté fournitures:
Le magasin de bricolage de chez moi vend des chutes à 1€  (pour ma part c'était un reste que j'avais)
De la colle à bois un gros flacon = 6€
La peinture, idem j'avais un pot

Donc si vous bricolez régulièrement vous avez surement des choses qui trainent et que vous n'aurez pas besoin d'acheter

Compter 1h, le temps de faire le plan, scier et assembler

Côté solidité:
j'ai fait cette étagère pendant mes vacances en août, aucune casse à déplorer

 

Posté par EzEvEl à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 janvier 2017

Trafic .... de blog #CoulissesDuBlog

Non rien d’illégal dans ce trafic, on parle juste du nombre de visiteurs.
Il faut se l’avouer quand on ouvre un blog, on s’imagine tout de suite avoir des centaines de visiteurs à la semaine. C’est vrai quoi avec le nombre de gens qui surfent, on pourrait s’attendre à avoir du monde.
Oui, sauf que on n’est pas le seul blog du web, les chiffres sont assez durs à trouver et plutôt vagues, mais ce serait à minima 10 millions de blog (je ne parle que de la France)
Autant dire que lorsqu’on publie un billet, il se noie un peu en plein océan atlantique.

Après ton trafic, tu le regardes ou pas.

doublez-votre-trafic

Pour ma part je n’ai toujours pas compris le fonctionnement de google analytics, et j’ai un peu autre chose à faire, donc l’étude de mes stats, le taux de rebond ou lu durée des sessions je m’en tamponne.

En plus je ne cherche pas forcément de partenariat (et pourtant j’arrive à en avoir) et encore moins à le monétiser (je n’ai vraiment pas le temps pour ça) donc le trafic est quelque chose que je regarde de loin.

De toute façon il faut être clair, si on ne publie pas régulièrement, et si on ne partage pas ses articles sur les réseaux, le trafic ne risque pas d’augmenter.
Participer à des rendez-vous lancés par d’autres blogueuses permet aussi d’avoir du trafic.
Faire sa « promo » sur les réseaux en est aussi un bon moyen.

Une chose est sûre, si vous voulez du trafic, il va falloir faire un gros investissement en terme de temps (publication d’articles, partages, animation de page FB, twitter ….), après reste à savoir ce que vous voulez

Coulisses du blog EzEvEl

C'était ma participation aux coulisses du blog lancé par Mia
Retrouvez toutes les participations
http://www.trucsdeblogueuse.com/trafic-blog-tabou-coulissesdublog-5/

 

Posté par EzEvEl à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2017

Tout le monde fait Cui-cui avec Haba

Lors de la dernière journée chez Tosc’anne les monstres sont revenus avec des jeux Haba dont Cui-Cui.

cui-cui Haba EzEvEl


Le principe est simple, il faut faire grandir son adorable oisillon, en le nourrissant afin qu’il puisse prendre son envol.

Cui-cui Haba 1 EzEvEl


4 étapes, de l’oisillon qui sort de l’œuf à l'oiseau qui vole. La première carte est « cadeau » par contre pour les autres il faut que les aliments (graines, baies, vers et mouches) désignés par le dé, correspondent à ceux situés sur votre carte. (pour jouer on empile les cartes par ordre de croissance)
Celui qui gagne est celui dont l’oiseau s’envole en premier.

Cui-cui Haba 2 EzEvElCui-cui Haba 3 EzEvEl

 

Ce jeu nous plait beaucoup car il est très facile à prendre en main, donc les plus jeunes peuvent facilement en profiter.
Une partie prend 10 minutes maximum, on peut facilement caser le jeu même en semaine (chez nous c'est la course en semaine).
Il y a tout de même un peu de stratégie car lorsque le dé propose 2 aliments, il faut parfois faire un choix.

Cui-cui Haba 4 EzEvEl

J'adore le titre original du jeu qui est "petit oiseau, grosse faim"

Chez nous ce jeu est validé par les 3 monstres

Cui-Cui se joue au maximum à 4 joueurs
A partir de 3 ans

<script>   (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){   (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),   m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)   })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-91120786-1', 'auto');   ga('send', 'pageview');

</script>

 

Posté par EzEvEl à 16:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

25 janvier 2017

Facebook #CoulissesDuBlog

Oui ce devait être lundi, mais pour le coup je suis un peu débordée avec le boulot.

Facebook, je ne sais plus depuis combien de temps j’y suis inscrite à titre perso. Si quand les monstres étaient petits, c’était un moyen de partager les photos, je ne publie quasiment plus, si ce n’est des partages de concours ou d’articles.
C’est aussi le moyen le plus pratique pour que je prenne des nouvelles des amis

Pour ma page blog, elle doit avoir 2 ou 3 ans, je n’en suis même pas sûre.
Et c’est bien pour cette dernière que je ne comprends pas trop le fonctionnement de Facebook. Je peux avoir des publications à plus de 400 personnes atteintes, j’en ai beaucoup d’autres qui passent totalement inaperçues avec 20 vues !

J’ai essayé de trouver une raison « temporelle » en me disant que c’était peut-être l’heure à laquelle j’avais publié qui faisait que …
Mais non, j’ai essayé plusieurs fois de publier à la même tranche horaire, avec des résultats complètement disparates, ce qui, il faut l’avouer ne me donne pas trop l’envie de publier car cela revient à parler dans le vide.

Capture Facebook EzEvEl

Par contre Facebook sait très bien me mettre des petits encarts pour « booster » mes publications, pour toucher plus de monde sur un périmètre défini.

Sauf que ce n’est pas gratuit ! Et je ne suis pour le moment pas du tout décider à payer quoique ce soit, sachant que mon blog ne génère aucun revenu.

Je n’ai donc que très peu de gens qui suivent cette page alors si vous voulez faire un petit tour, c’est par ici !

Coulisses du blog EzEvEl

C’était ma participation aux Coulisses du blogs lancé par Mia, retrouvez toutes les participations
http://www.trucsdeblogueuse.com/facebook-aime-coulissesdublog-4/

<script>   (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){   (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),   m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)   })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-91120786-1', 'auto');   ga('send', 'pageview');

</script>

Posté par EzEvEl à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2017

Cette année je .... S03

S03 agoaye EzEvEl

 

Je savais bien que je ne devais pas me précipiter pour écrire, au début je pensais parler des nombreux échanges que je peux avoir avec les maîtresses de n°1 et n°2,même si je dois avouer que cette année c'est surtout avec celle de n°1 que je me prends la tête. J'ai d'ailleurs la plume facile et me retrouve généralement à remplir une page entière

rédige EzEvEl

 

Et bien en fait je n'aurai jamais pensé rédiger un courrier à mon patron !!!!  Oui je viens de poster une lettre au service RH/patron car ma boîte refuse que j'emmène n°2 aux séances d'orthophonie (ça me fait arriver un peu plus tard) sur un motif qui reste plus que vague.
Je veux bien être gentille, mais j'ai des limites, sauf que cette fois-ci je dépasse la page !!!!

courrier EzEvEl

<script>   (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){   (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),   m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)   })(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

  ga('create', 'UA-91120786-1', 'auto');   ga('send', 'pageview');

</script>

 

 

Posté par EzEvEl à 17:55 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Des vies (presque) ordinaires Ed. Atelier

des vies presques ordinaires EzEvEl


Le 22 septembre 2016 est paru Des vies (presque) ordinaires de Blandine Bricka aux éditions Atelier

Ce livre est le recueil de 6 récits,  6 récits d’ »aidants »

Un aidant c’est « la personne non professionnelle qui vient en aide à titre principal, pour partie ou totalement, à une personne dépendante de son entourage, pour les activités de la vie quotidienne. Cette aide régulière peut être prodiguée de façon permanente ou non et prendre plusieurs formes, notamment : nursing, soins, accompagnement à l’éducation et à la vie sociale, démarches administratives, coordination, vigilance permanente, soutien psychologique; communication, activités domestiques… »  (trouvé sur le site la maison des aidants)

Ces aidants c’est Clotilde et Victor qui s’occupent de leur fille Caroline suite à un accident Caroline et Nathalie qui gèrent leurs parents atteints d’Alzheimer et Parkinson, Evelyne mère de Nicolas atteint d’un spina bifida, Odile mère de Victor autiste non verbal, Michel qui s’occupe de sa femme touchée par Parkinson, et Marie-Thérèse ancienne aidante de sa belle-mère et de sa mère.

S’il est sûr que ces récits ne respirent pas la joie et la bonne humeur, ils ne sont en rien geignards ou misérabilistes. Toutes ces personnes sont portées par une volonté de se battre, et de bien faire dans ce rôle particulier d’aidant et de parent. Faire la différence entre les 2 tout en étant la même personne.

Ce livre amène à réfléchir, car nous sommes tous éventuellement amenés à être aidant car si l’on nous sert que l’espérance de vie ne fait qu’augmenter, on n’a pas tous la garantie de finir en bonne santé. L’aidant c’est le couteau suisse du malade, il fait tout ce que le malade n’est plus en mesure de faire. Mais l’aidant a besoin d’aide, et il ne faut pas qu’il hésite à se tourner vers des associations pour souffler un peu car c’est un rôle qui psychologiquement reste dur à porter

Ce livre a été soutenu par la MACIF pour sensibiliser le grand public à ce rôle ignoré

 

Des vies (presque) ordinaires paroles d’aidants
Blandine BRICKA
Editions de l'Atelier

10€
118 pages

Posté par EzEvEl à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 janvier 2017

Occupez-les avec Sablimage de Sentosphère

Ceux qui me suivent sur Insta, ont déjà vu passer plusieurs fois des photos.

Le sablimage est entré dans nos vies depuis maintenant 2 ans, le principe est simple, il s’agit d’un tableau autocollant, dont les dessins sont prédécoupés. On enlève les différentes parties au fur et à mesure, on verse le sable on récupère l'éxcédent et on recommence !

Sablimage 1 EzEvElSablimage 2 EzEvEl

 

Il existe 21 coffrets sablimage, chacun contient 4 tableaux et  15 pots de sable coloré.
Cette activité est indiquée à partir de 4 ans, oui mais accompagné. Les plus petits ont besoin qu’on leur ouvre les pots, et qu’on décolle pour eux les autocollants.

Sablimage 3 EzEvElSablimage 4 EzEvEl

 

Ici, les monstres adorent. A la base j’en avais acheté pour n°1 et finalement tout le monde en a voulu

Prévoyez quand même une grande feuille à mettre sous le tableau pour récupérer le sable excédent.
Contrairement au sable magique, je n’ai pas à me plaindre côté ménage, car si ce n’est un peu sur la table, je n’en retrouve pas partout.

Le sablimage est une activité simple, qui pourtant, fait appel à la motricité fine et l’accord des couleurs.
On suit le modèle … ou pas, libre de faire appel à sa créativité

Sablimage 5 EzEvEl

 

Un petit conseil, gare aux grains noirs qui ont tendance à rester dans les autres couleurs

Et puis si vous achetez un coffret vous pouvez d’ores et déjà acheter des recharges, car vous avez largement de quoi faire en sable.
J’ai tendance à acheter les miens chez Créavéa, mais vous en trouvez un peu partout en section loisirs créatifs

Sablimage 7 EzEvEl

Sablimage 8 EzEvElSablimage 9 EzEvEl

 

 

Posté par EzEvEl à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 janvier 2017

Les fautes d'orthographe #CoulissesDuBlog

Coulisses du blog EzEvEl

 

Je récite encore à N°1 les règles apprises par cœur « l’adjectif s’accorde en genre et en nombre avec le nom auquel il se rapporte » (franchement au CE2 ils n’ont toujours pas commencé)

Comme tout le monde j’essaie au maximum de ne pas faire de fautes dans mes articles,  et ma première base ce sont mes connaissances acquises à l’école et grâce à la lecture. Mais pourtant je ne suis pas infaillible (c’est dur de ne pas faire de fautes, en français, prenez l’accord des adjectifs de couleur par exemple) et je laisse des coquilles par-ci par-là.

Pourquoi ?  la précipitation. Même en m’étant relue en vitesse, j’en laisse passer, ce sont d’ailleurs plus souvent des fautes de frappe qu’autre chose.

Mais je fais en sorte que ceux qui me lisent n’aient pas les yeux qui saignent  (rassurez-moi)
C’est bien simple, je fuis les blogs qui sont bourrés de fautes

fautes 1 EzEvEl

Alors certes je ne crache pas sur le correcteur automatique de Word (oui la majorité de mes articles sont d’abord tapés dans Word), mais il m’arrive régulièrement de le prendre à défaut, souvent sur les accords du participe passé d’ailleurs, ou le cas infinitif vs participe passé

Et vous pouvez même essayer, il ne vous corrigera pas si vous écrivez « perdre les os »

On pourra me dire ce qu’on veut, la meilleure manière d’apprendre à écrire français est encore de le lire.
Je me rappelle de mes notes catastrophiques en  dictée en 6° (et d’une copine qui avait écrit « moyenne âge ») où les premières semaines nous étions bien peu à avoir la moyenne (je n’en faisais pas partie, et pourtant j’étais bonne élève Lol)
Mais ce qui m’a sauvée, c’est que cette même prof de français nous imposait un livre par mois, j’ai pu développer ma vitesse de lecture et mon orthographe.

fautes 2 EzEvEl

Par contre je suis une résistante, chez moi on écrit, clef, oignon, nénuphar,  hôpital et maîtresse (j’aime aussi l’étymologie)
(et quelque chose me dit que je vais m’arracher les cheveux quand les monstres vont toucher du doigt la dernière réforme de l’éducation nationale, ça m’a l’air d’être quelque chose)

Mais le plus drôle reste quand même que les fautes des autres nous sautent plus facilement aux yeux que les nôtres, vous connaissez surement la parabole de la poutre ?  

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ? Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère. »

fautes 3 EzEvEl

 

N'oubliez pas la syntaxe aussi .....

 

Cet article fait partie de l’événement interblogueurs #CoulissesDuBlog.
Chaque semaine, je publie un article où je vous donne les dessous de mon blog.
Retrouvez les participations http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog3  

 

Posté par EzEvEl à 14:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Cette année je.... #2

Oui, shame on me je suis à la bourre, je voulais publier mercredi, mais une grosse crise de flémingite liée à du surbooking au boulot.

 

Cette année je Logo

Donc pour la semaine 2, cette année je cuisine .......     plus de fruits et de légumes

Je n’allais pas décider de cuisiner moi-même (ou l’Homme) car nous ne consommons aucun plats tout prêts, par contre nous consommons beaucoup de féculents. Et même si je n’ai pas de soucis de transit, de digestion des gluten, quelque chose me dit que sans trop se bouger, il y a quelques petits bourrelets qui fondraient facilement avec plus de légumes


cette année je #2 tof 1 EzEvEl

Donc  on va remédier à ça, là encore c’est une phrase qui tombe à pic car c’est une décision que j’ai déjà réfléchi depuis quelques temps.

 

Mais bon il n’y a pas que les légumes, il y a aussi les fruits, pourtant ce n’est pas qu’on n’aime pas ça, mais juste qu’il faut trouver la bonne dose à acheter pour ne pas les perdre  (et ça me soule les fruits à éplucher, j’avoue la feignasse)

Cette année je #2 tof 2 EzEvEl

Et dans la continuité de l’alimentation, je me suis offert mon Nutribullet pour faire « nutriblast » 

Oui on ne peut pas dire que ce sont des jus, car c’est l’intégralité du fruit qui est réduit en purée liquide et lisse. Le but du Nutribullet est de se faire des cocktails alliant fruits et légumes, sans perdre une goutte de vitamines ou nutriments

Cette année je #2 EzEvEl Nutribullet

PS: je ne lâche pas, malgré tout le nutella !!

Posté par EzEvEl à 12:39 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 janvier 2017

Habiller des enfants rêve ou cauchemar ?

On nous parle souvent d’éducation, du terrible two, puis d’insolence de bêtises, mais pas de la prise de tête que peuvent être les fringues.

Quand on habille bébé, la prise de tête on se la crée tout seul, car lui ne demande rien si ce n’est d’avoir chaud. Par contre suivant les caractères, on peut très vite avoir des enfants qui savent ce qu’ils veulent (et surtout ce qu’ils ne veulent pas)

Pour ma part, je n’ai pas trop de prise de tête. En fait c’est plutôt moi qui leur prend la tête surtout avec  n°1 car il pourrait s’habiller comme un pouilleux, il n’en a rien à faire.

Je ne devrais pas être trop étonnée, c’est moi au même âge, j’ai passé mon primaire en jogging (et mon collège en jean) Mais voilà de temps en temps j’aimerai bien qu’il fasse un effort, je ne lui demande pas de mettre un costard, mais même un pantalon battle ou baggy ferait l’affaire.

N°2 lui n’est pas pareil, même s’il passe presque tout son temps en jogging, il fait attention aux couleurs, à ce qu’elles s’accordent entre elles. De temps en temps il fait péter la chemise avec un petit pantalon

N°3 elle, j’aimerais savoir de qui elle tient, mais en tout cas pas de moi ;  elle voudrait passer sa vie en robe ou en jupe.  Ceci dit tant qu’elle en a des propres de dispo ça ne me gêne pas du tout, mais pour le sport c’est quand même mieux en pantalon

Ce qui me fait hurler par contre avec les vêtements c’est le soin. Alors non ils ne se dessinent pas dessus, mais par contre j’ai de quoi râler

N°1 ne sait pas s’essuyer les mains sur une serviette, non les mains bien grasses  sur le tee shirt c’est mille fois mieux.
N°2 a le pouvoir magique de défoncer les chaussures, pas les râper sur le bout, non exploser la semelle, et ouvrir la chaussure c’est mieux.
Bousiller les genoux des pantalons, ça aussi il sait faire (il doit marcher sur les genoux par période)

Capture EzEvEl


N°3, elle a essayé de râper ses chaussures  à la rentrée, j’ai été claire, ses chaussures elle les garde et n’en aura pas d’autres, même si elles sont pourries, tant pis pour elle, elle se tapera la honte à l’école. Je veux bien être gentille, mais je n’achète pas des chaussures neuves, tous les 15 jours. Elle aussi me fait des trous sur ses leggin, mais aux fesses (ne me demandez pas ce qu’elle fait de son cul)

Dur aussi de les laisser se servir dans leurs placards, sans qu'ils me foutent le bordel dans les vêtements pliés.

Une autre guerre, aucun vêtements sales dans les chambres, j'insisite pour qu'ils se déshabillent en bas, sinon les vêtements resteront en haut (on ne sait jamais ils prendront peut être leurs petites papattes pour sauter dans le panier.

Je vous laisse n°2 vient de me bousiller son cartable à roulettes !

 

C'était ma participation aux jeudis éducation de Valérie

education EzEvEl

Retrouvez les autres participations

WonderMômes : les vêtements de nos enfants

Posté par EzEvEl à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2017

Defi Green Blog in progress, je me lance

Defi Gren Blog EzEvEl

Je suis tombée dessus un peu  par hasard, Marie Youpie a lancé en fin d’année le défi Green blog in progress.
L’idée est simple avec de petits gestes  de la vie de tous les jours réduire notre impact négatif sur l’environnement.
On ne demande pas de revendre sa voiture pour passer au vélo  (et d’ailleurs je ne vois pas comment je pourrais faire) mais juste de réfléchir un peu plus et aussi de se rendre compte que le mouvement doit venir de tout le monde et pas seulement d’en parler en l’air et d’attendre que ça se fasse ….. chez les autres !

Je me lance là-dedans car de mon côté, je suis déjà en route, mais je me rends compte que je n’en parle pas sur mon blog, ce sera donc l’occasion de se refiler des idées, d’en découvrir d’autres, et se rendre compte que ce n’est pas si dur.

Je ne me définis d’ailleurs pas comme une écolo (j’ai une voiture dont je ne pourrai me passer) mais plus comme quelqu’un de « sensible » à la nature.

 Il y a donc des choses basiques qui sont pour nous des réflexes et même le B.A-BA
- éteindre les lumières en quittant une pièces
- plus de vieilles ampoules à la maison
- ne pas laisser couler l’eau

Nous avons grâce à cela des factures d’eau et d’électricité plutôt raisonnables pour une famille de 5

Avec le temps, j’ai ( et c’est toujours en cours pour 2017):

- éliminé tous les produits ménagers chimiques
- éliminé les gels douche et shampoings 100% industriels, je suis aussi en transition pour les cosmétiques
- modifié notre manière de manger (ça se fait doucement)
- je suis passée à la cup

Je suis une ex « laveuse » (couches lavables)

 

Défi green blog

Dans l’absolu j’aimerais avec un composteur pour qu’une bonne partie des déchets alimentaires soit recyclée te et des poules !!!! (Notre seul frein et qui s’en occupe si on part en vacances – bon ok ça fait 2 ans qu’on ne part pas, mais j’ai de l’espoir).
Il me faut aussi des idées de goûter faciles pour arrêter les gâteaux industriels

 

Et puis comme Marie a assuré et qu’elle veut nous encourager à la transition, vous pouvez profiter de réductions de -10% sur les sites suivants :

Code réduction GREEN  sur dans ma culotte

Code réduction SLOWDEFI sur slow cosmétique

Code réduction défi-green-blog sur sans bpa

Code réduction GREEN sur biodidoo

 

Et toi, tu fais quoi cette année pour la planète ????

Posté par EzEvEl à 16:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 janvier 2017

Résolutions et objectifs 2017 #CoulissesDuBlog

Coulisses du blog EzEvEl

Je ne suis pas fan des résolutions, c’est bien simple je n’en prends pas car décider d’une chose du jour au lendemain sur un coup de tête, c’est sûr que je ne m’y tiendrais pas.

Par contre j’ai des « orientations » qui sont plus des choses qui arrivent au fur à mesure de l’année et que je continue sur l’année suivante. C’est généralement des choses qui suivent leur cours.

Donc pour cette année je vais tâcher de :

- Bloguer régulièrement. La mode c’est le bullet journal, je ne le suis pas mais j’ai un bujo à ma sauce sur lequel je planifie mes articles (en essayant de m’y tenir), j’ai une meilleure vue d’ensemble de ce que j’ai à faire et je m’organise mieux

Coulisses du blog Résolutions 1 EzEvEl

- Rentrer dans le pantalon offert l’année dernière
Oui elle est bien bonne celle-là, l’année dernière l’Homme a retourné le net pour trouver un pantalon comme j’aime, sauf qu’il a trouvé le moyen de ne pas regarder la taille Française, je me retrouve donc avec un pantalon une taille en dessous de la mienne.
Je veux rentrer dedans (ça ne me fera pas mal d’éliminer certains coussins graisseux) donc il va falloir que je me bouge

- Continuer le tournant alimentaire commencé l’année dernière, mais j’en parlerai plus en détail dans un autre article

- Continuer à désencombrer la maison (et le garage) et mieux l’organiser. J’ai déjà commencé l’année dernière en retriant les cartons que nous stockons dans le garage (merci l’Homme d’avoir foutu le bordel) je n’ai pas fini (je fais des photos pour essayer de vendre sur le net) c’est très fastidieux (pour ne pas dire chiant)
Nos meubles ne sont pas adaptés, donc j’aimerai faire mon fameux meuble escalier dans le salon, pour enfin ne plus avoir de bordel, ni les cartables qui trainent.
Et en ultime réorganiser tout le garage et faire les meubles qu’il nous faut pour tout ranger correctement sans passer 3 plombes à chercher un tournevis

Coulisses du blog Résolutions 2 EzEvEl

- Tenir le money challenge, celui qui te fait économiser la somme correspondant au numéro de la semaine (mon excuse l’année dernière était que je n’avais jamais de monnaie, tant pis cette année j’en ferai Lol), ça permettrait peut-être de se faire des vacances au ski !

challenge-52-semaines

- Prendre soin de mes cervicales, depuis que je fais de l’hypertension j’ai une cervicale qui se déplace (et ça ruine tous les muscles), je devrais donc aller régulièrement chez l’ostéo (j’ai rdv ce soir !!!) je n’irai pas tous les mois, mais au moins une fois dans le trimestre, ce serait bien, histoire de mieux dormir.

 

Je pense que c’est déjà pas mal, et ça ne sert à rien de faire une trop grande liste qui serait intenable

C’était le rendez-vous les Coulisses Du Blog lancé par Mia de Trucs de blogueuses
Retrouvez les autres participations, allez sur ce lien : http://www.trucsdeblogueuse.com/coulissesdublog2

Posté par EzEvEl à 14:19 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

06 janvier 2017

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes Ed. Jouvence

Ce livre est paru en juin 2016  aux éditions Jouvence.

Celle qui écrivait des poèmes EzEvEl

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes, c’est l’histoire de Marcus.
Marcus c’est un peu le mec banal, un bon poste, une vie de couple, le train-train quoi, un peu trop même de routine dans son couple. Un matin il découvre un mot sur son pare-brise « Ecoute tes émotions », au début il pense à sa femme, mais non ce n’est pas elle.
Ca le travaille, ce mot, qui peut bien l’avoir déposé ? Et puis c’est quoi écouter ses émotions, et lui,  les écoute-t-il vraiment ?   Non pas vraiment il a une très bonne situation, mais il aspirerait à d’autres choses, sauf que ce bon poste lui assure une sécurité financière qu’il n’avait pas quand il était enfant.

Il continue néanmoins sa « petite » vie, puis tombe sur Angélo (en fait ils se télescopent dans la rue, un vase est cassé et il se nouent d’amitié), Puis un deuxième mot arrive « Le corps est la souplesse de l’esprit », sauf que ce mot est un mail sur sa boîte pro, et impossible de tracer l’envoyeur.
N’empêche ces mots changent Marcus, tout comme le dernier mot qui sera en fait un livre

 

Mon avis :
J’ai eu du mal à me mettre dedans, ça parait trop idyllique, le mec qui se remet à faire du sport, la rencontre miracle d’Angélo, le couple qui limite ne semble avoir aucune engueulade….
Et puis je ne voyais pas du tout le rapport entre le titre du livre et l’histoire qui se déroule à Paris ! D’ailleurs le personnage central c’est Marcus et pas une femme.

Mais c’est la suite qui est prenante, quand on s’éloigne de la vie de Marcus et qu’on en apprend plus sur son entourage.
Si l’histoire met du temps à se mettre en place,  Nicolas Fougerousse réussit à dévoiler le pourquoi de ce titre qu’à la dernière page du roman et on ferme le bouquin complètement retourné.

Celle qui écrivait des poèmes au sommet des montagnes
Nicolas Fougerousse
Editions Jouvence

256 pages
14,90

Posté par EzEvEl à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2017

L’argent ne tombe pas du ciel

argent ciel EzEvEl

Longtemps je me suis demandée si je devais parler d’argent, du moins de valeur avec les monstres.
Et puis forcée de constater qu’on ne roule pas sur l’or, il a bien fallu mettre les hola de temps en temps.

Et puis la sociéte nous pousse à une surconsommation qu’il est difficile d’endiguer surtout avec l’école. Alors après m’avoir fait bip avec ses cartes Pokémon (et qu’au final il ne joue pas avec) j’entends parler de téléphone portable, de télé dans la chambre.

En plus nous sortons beaucoup, je n’en ai pourtant pas l’impression, mais quand on disctute autour de nous, les monstres font pas mal de choses. Sauf qu’ils en voudraient encore plus, qu’en est-ce qu’on va au parc Astérix, j’ai envie d’aller à Beauval,   Et Vaux le Vicomte
Euh les chéris je vous rappelle qu’on a pris les pass de la Mer de Sable ….

Alors arrivé un moment il faut bien leur dire, que non nos finances ne sont pas extensibles
(et même si j’ai les moyens d’acheter une petite télé, n°1 peut toujours rêver pour en avoir une dans sa chambre)

Et puis pour la partie matériel, ils ne sont pas franchement soigneux. N°3 m’a cassée plusieurs serres tête, certes ça ne coute pas grand-chose, mais ça vit plus de 10 jours normalement (bon j’ai piqué une colère et elle a arrêté, mais je n’en rachète pas)

Et les chaussures ….
Si elles tiennent 2 mois c’est un miracle, les bouts rapés, les semelles archi-usées, voir qui baillent.
Non nous n’avons pas les moyens d’acheter mini 3 paires de chaussures tous les mois.
Si leurs pieds changeaient de taille, je ne dirai rien, mais pour le moment on est dans une période stable.

Donc on freine, hier ils ont regardé les chaussures avec leur père, on a été clair, on ne dépasse pas une certaine somme car ils les abiment. Nous ferons l’effort d’investir, quand ils feront l’effort de soigner leurs affaires .

Je ne parle pas des pantalons de n°2 qui finissent systèmatiquement avec des trous aux genoux, et les leggin de n°3 avec des trous aux fesses (mais qu’est ce qu’elle fout avec son cul).

 

C'était ma participation au premier jeudi éducation de 2017

education EzEvEl

Les autres participations
WonderMômes : leur apprendre à épargner

Posté par EzEvEl à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,