La lecture a une place très importante pour moi, j’adore lire, je suis une dévoreuse. Au lycée les potes m’appelaient le rat de bibliothèque, car j’y étais régulièrement fourrée, en plus de la bibliothèque municipale.
Au plus fort, je devais lire 3 à 4 bouquins par semaine en plus des cours et des devoirs. Je pouvais passer des week-ends entiers à lire.

Cela m’a quand même permis d’améliorer considérablement mon orthographe, ma vitesse de lecture, et ma culture générale (et puis quand tu fais L vaut mieux aimer lire).
Autant dire que je ne conçois pas avoir des enfants qui n’aiment pas lire (comme leur père quoi) sauf que je ne peux pas non plus les forcer au risque de les dégouter.

Mais pour moi la lecture, c’est en autonomie, donc je ne me suis jamais prise la tête à leur lire consciencieusement des livres tous les jours quand ils étaient bébés, ou pire à faire la lecture enceinte !

Mais je dois avoir de la chance car n°1 est très attiré par la lecture, maintenant qu’il est autonome, il a compris que ça lui ouvrait un sacré accès sans avoir besoin des parents.
Je le retrouve donc régulièrement endormi avec sa lumière encore allumée

EzEvEl N°1 lecturelecture n°1 EzEvEl

 

 

Pour n°2 c’est plus compliqué, son retard de langage, massacre son acquisition de la lecture, donc je ne force pas, on doit déjà énormément le solliciter pour l’école, donc on lit ensemble et il se base beaucoup sur les images et des livres qu’il connait déjà, mais 0 pression il ressent déjà assez son décalage.

Pour n°3 ce ne sera pas pareil, elle n’est pas encore en grande section, qu’elle avance très vite. Elle a les mêmes facilités que n°1 (ou pas les mêmes problèmes que n°2)

lecture n°3 EzEvEl

Une chose bien utile, le lecteur Leapfrog (ex stylo Tag) qui les aide à être autonomes en lecture

C'était ma participation aux jeudis éducation

macaron-rdv-education

Voic les autres participations

- La mère instit imparfaite : Les Nums et les livres