Il y a des objets auxquels on est attaché, généralement ce sont des objets de valeurs, des bijoux …
Et puis il y a cette valeur symbolique, cette valeur sentimentale.

Par exemple les jolis dessins que me font les monstres, je les prends en photo (pas tous hein, mais ceux où ils ont vraiment mis de l’application).
J’ai 4 ou 5 cartons d’archives concernant la maternelle, ça me prend de la place pour rien mais je vais faire des photos des travaux les plus significatifs (soyons honnêtes, vous croyez que ça va les intéresser, au point de s’encombrer avec des cartons !!!)

Je ne suis pas du genre à engranger, j’essaie d’ailleurs de plus en plus de faire place net (si vous avez suivi mes dernières publications en lecture)

Mais il y a des objets dont on reporte la mise à la poubelle/revente/autre choix
Ces objets qui n’ont pour ainsi dire aucune valeur pécuniaire, voir qui peuvent être complètement miteux.
Cela peut prendre même plusieurs années, ces objets peuvent être aussi divers que variés.

Ces objets sont comme un fil, un lien, avec un espoir complètement débile qu’ils vont resservir.
Ils ne sont généralement pas très nombreux ces objets, enfin pour ma part.

Et puis le temps fait son chemin, et on finit par se détacher et par assimiler définitivement que ces objets ne serviront plus à son propriétaire et à enfin s’en débarrasser

Il y a 15 jours j’ai jeté son pyjama.
C’est le pyjama qui restait chez nous, elle avait fini par le laisser avec sa paire de chaussons puisqu’elle venait une fois par mois passer un week-end à la maison.

Ca fait 4 ans et demi qu’il ne sert définitivement plus.

Ce pyjama c’était celui de ma mère, elle aurait eu 60 ans aujourd’hui

pyjama