La mort est un sujet qui rebute quasi tout le monde. Il faut dire que je n’aurais pas eu à en parler si tôt si ma mère n’avait pas eu l’idée de mourir à 56 ans.
N°3 n’aura aucun souvenir de sa grand-mère mais n°1 avait 4 ans ½ et n° 2 avait 3ans ½

Ça peut  paraître tout petit mais ils voyaient leur grand-mère très régulièrement donc forcément je ne pouvais pas passer la disparition de leur grand-mère incognito.
Je ne me voyais pas non plus mentir ou raconter des histoires de ciel, de paradis ou autre.

colloque-la-mort-ne-fait-pas-mourir-image-jpg-2014

J’y suis donc allée « biologiquement parlant » en expliquant ce qu’il s’était passé.  Et hormis de vouloir savoir pourquoi les cellules dégénéraient à se multiplier anormalement, l’info est passée comme une lettre à la poste.
Contrairement à d’autres ils ont tout de suite compris le caractère définitif de la chose, je n’ai donc pas eu la question « elle vient quand mamie cœur ? »
Par contre j’ai le droit régulièrement à pourquoi elle a eu une maladie à la tête

Si c’était à refaire, je referai pareil, ne pas chercher à romancer la chose. Il est sûr qu’il faut prendre sur soi pour faire un cours de bio sur la mort alors que tu préfèrerais être au fond de ton lit, mais au final c’est cette dimension affective qui fait que les gens rechignent à parler de la mort.

En plus avec n°1 j’ai aussi l’immense chance (joke) d’avoir un garçon qui a le cerveau qui mouline à 100 à l’heure, j’ai donc le droit à « mais alors tout le monde va mourir », « je ne veux pas que vous (les parents) mourriez »….

Pour ma part je n’ai aucun problème avec le fait que oui je vais mourir (j’aimerai juste éviter une longue maladie) donc parler de la mort ne me pose aucun problème, contrairement à l’Homme que je sens se hérisser à ces questions et être bien content que ce soit moi qui me les coltine
(d’ailleurs c’est peut-être parce que je n’ai pas de tabou sur le sujet que j’ai eu le droit aux questions)

Le délire de n°1 en ce moment c’est de vouloir visiter un cimetière (je vous raconte pas la tronche de l’Homme quand il l’apprendra), je lui ai proposé le père Lachaise (j’y vois l’intérêt historique et toussa) mais non il veut visiter celui de notre commune !

 

PS1 : mention spécial pour ceux qui doivent annoncer un décès par suicide, cela est arrivé dans notre entourage il y a quelques mois
PS2 : ma mère a choisi la crémation, il n’y a donc pas de visite de tombe pour la Toussaint, et il y a quelques 100 Km de distance

 

C'était ma participation aux jeudis éducation sur le thème de la mort

education EzEvEl

 

Voici les autres participations