tefal_bi_8125_mini_inox_k021223Z2370913A

C'est l'histoire d'une bouilloire à qui on ne demandait rien d'extraordinaire si ce n'est de chauffer de l'eau.
Une de ses congénères était déjà en place dans le couloir, soumise à de nombreuses sollicitations mais aussi avec une hygiène soumise aux bons vouloirs de certains mais pas de tous. Et puis ce n'était pas pratique, faire des allers retours pour la remplir, la mettre à chauffer....
Bêtes comme nous sommes au lieu de rester devant à attendre qu'elle chauffe, nous retournions à nos occupations.
Bien souvent nous nous sommes faites doublées par d'autres qui se servaient. et s'abstenaient de la remplir à nouveau (vis ma vie en collectivité)
Puis un jour une collègue propose de ramener la sienne, elle s'en sert peu.
C'est tout bénef:
-on sera sûres qu'elle est rincée plusieurs fois dans la journée (l'eau est très calcaire)
- elle est détartrée toutes les semaines
- elle nous évite bien des allers retours
- on ne quitte pas notre poste, on l'a rempli, la fait chauffer et on se sert sans quitter notre bureau (tu vois le gain de productivité)

N'étant pas folles, qui de droit est prévenu de l'installation de ladite bouilloire, on vient même nous tirer un fil électrique, bref tout va bien.

Jusqu'au jour où est venue la mauvaise idée de proposer une crêpe à quelqu'un d'extérieur au bureau (oui c'était la chandeleur) "oh vous êtes bien installées dites donc"

Quoi de bizarre me direz-vous, mais tu ne la sens pas l'hypocrisie.
Le lendemain bingo, convocation, la bouilloire est interdite, "et pourquoi pas un micro-onde tant qu'on y est"

Et bien maintenant je reste plantée devant cette putain de bouilloire du couloir. Pourquoi m'en ferais-je de la rentabilité, quand les autres y voit forcément le mal ?

Non cette situation n'est pas une fiction. Et si elle vous semble hallucinante, cette scène a bien eu lieu là où je travaille

a5be3c43

PS: évoquer un risque incendie aurait été compréhensible, non y a un risque de micro-ondes !

 

Et par chez vous c'est comment ?