rodho stress
dessin by Rodho

Ca faisait un petit bout de temps que je n’avais rien écrit en brèves de boulot, ceci dit c’est très difficile de retranscrire ce qu’il se passe dans cette société sans écrire un pavé d’au moins 500 pages.

Puis hier dans mon lit je retraçais les départs depuis l’année dernière, et je me suis dit que rien que ça, ce serait déjà très parlant.

Donc en 2016, nous avons perdu
- 2 dessinateurs
- 1 contrôleur qualité
- 1 ingénieure
 - 1 directeur commercial
- 1 assistante commercial
- 1 directeur de BE (petit bémol c’était un départ à la retraite, très content de partir d’ailleurs)
- 1 directeur qualité
- 1 collègue en burn out en fin d’année

A noter que le directeur qualité n’a pas été remplacé

A noter que nous n’avions déjà plus de directeur de production

 

Que faire de l’année 2017, devons-nous essayer de battre des records ? ou alors une telle vague de départ pourrait-elle amener la société à se remettre un tant soit peu en question ?

Que nenni, ce sont les plus mauvais qui partent en premier !

Mais alors ceux qui partent en 2017 sont-ils aussi des mauvais ? Faut dire pour l’instant c’est encore plutôt calme, nous avons perdu :

- La standardiste/hôtesse d’accueil (et plus si affinité) virée comme une mal propre avec de quoi attaquer la boîte aux prud’hommes, elle n’a pas été remplacée

Nous allons perdre :
- 1 approvisionneuse
- 1 assistante
- 1 dessinatrice
- MOI

Le collègue en burn out n’est toujours pas revenu (reviendra-t-il ?)
Et puis nous avons gagné un autre collègue en  burn out

Sachant que nous avons également  dans les startings blocks (recherche active) :
- 1 planificateur
- 1 assistante commerciale

 

Alors qui a envie de venir y travailler ??