Tout le monde connait ce proverbe, popularisé par Molière dans sa Fable "L'Ours et les deux compagnons" de 1668 (pour en savoir plus allez voir là)

ne pas s'avancer avant d'être sûr.

Enfin des proverbes on peut en trouver pour à peu près toutes les situations, quand ça nous arrange car si Platon dit que " l'audace et la peur sont des conseillers imprudents", j'ai choisi de suivre Joseph Sanial Dubay qui dit "Celui dont les moyens égales l'audace ne connait pas plus de bornes que d'obstacles dans ses entreprises"

Bref arrêtons la philo et parlons plus cash

La dernière fois que j'ai parlé de boulot, j'avais sauté. J'avais envoyé ma lettre de démission alors que je n'avais rien derrière.

Oui démission veut dire pas d'assédic

Oui démission en ayant des enfants à charge

Oui démission en ayant un crédit 'plutôt conséquent) à rembourser tous les mois

Funny_bear_dance


Certains pourraient dire un coup de folie. Je crois que seuls ceux qui bossent avec moi savent dans quelle "ambiance" on travaille (quand on parle avec des gens extérieurs ils ont tendance à se demander si on n'inventerait pas des fois)

Alors certes avec autant de "responsabilités", beaucoup diront que c'est n'importe quoi de faire ça.

Sauf que cette boîte n'a pas réussi à casser une chose, la confiance que j'ai en mes compétences professionnelles (ouais dis comme ça, ça fait celle qui a les chevilles qui enflent)

Je démissionne mais j'ai la chance insolente d'avoir un poste qui est quand même pas mal recherché, et j'ai donc des annonces qui tombent de manière régulière
Je démissionne mais j'habite en région parisienne, et y a pas à dire, je suis dans une branche où ça bouge pas mal
Je démissionne mais j'étais même prête dans le pire des cas à prendre un job en préparation de commande (mes jobs étudiants) si je ne trouvais rien

Et puis soyons hônnetes, il y a une part de chance
Alors oui un sacré coup de cul, car j'ai failli ne pas répondre à cette annonce que m'a fait suivre une collègue/amie (qui était en plein préavis lol)

Mais pour autant, aurais-je eu le poste si je n'avais pas démisionner ? Pas sûre, car j'ai su que j'étais retenue alors que ma société était officiellement en congé. Mon entreprise aurait pris connaissance de ma démission que fin aout, ils n'auraient donc jamais validé une fin de contrat au 8 septembre !
Non cela aurait plus été du mi octobre, or la personne que je remplace part le 28 septembre (et peut-être 15 jours avant si congé patho)
Vous voyez une entreprise accepter un candidat sans savoir quand il peut arriver, alors que son employé lui, part ?? 
Pas vraiment je crois (ou alors il faut vraiment être la perle rare, mais je n'ai pas cette prétention)
D'ailleurs, je suis persuadée que c'est ce qui m'a fait raté le poste fin février, j'avais 2 mois de préavis, sauf qu'ils cherchaient quelqu'un de disponible le plus rapidement possible.

Alors je ne m'érige pas en modèle, je n'ignore pas que certains sont bloqués à leur taf de merde pour des raisons géographiques, de manque de postes, d'opportunités et tout un tas d'autres raisons.
Mais ne lâchez pas, restez à l'affût et continuer de croire en vous

 

MA rentrée c'est lundi, il y aura peut être des gens moins sympas ?  je vais peut-être m'y ennuyer ? je sais que ce n'est que du temporaire MAIS
Mais je retiens une chose, je vais travailler moins pour gagner plus et gagner près de 6h30 supplémentaire de temps libre par semaine

Alors pourquoi hésiter ?