Mon contrat est fini.

Mon contrat s’est fini le 17 janvier. Enfin ça c’était pour l’initial. Entre temps une autre collègue est tombée malade et est absente depuis fin novembre, ils m’ont donc mis sur sa zone en remplacement.
Ce n’est pas plus mal, car je suis toujours à côté de la maison, mais en même temps je ne sais pas à quoi m’attendre. Elle est arrêtée par session de 15 jours, et encore là s’est passé à une semaine.
Son état n’est toujours pas stable, et pas amélioré (hypertension, levothyrox and Cie). Sauf qu’avec des arrêts à la semaine, je ne peux vraiment pas me projeter.

On devait partir à la neige le 20 janvier !! (enfin on n’avait rien réservé) Mais bordel l’année où il y a méga de la neige et qu’on pourrait partir, cela ne fait que reculer (oui on a besoin de changer d’air, et on ne part pas à chaque vacances scolaires !! d’ailleurs on ne part pas chaque hiver non plus)

Et puis aurai-je mes vacances ??? Je veux partir aux Bahamas comme me l’a promis Damien Adam !!!

Sans dec j’attends cette période pour faire un bilan, peut être prendre un virage à 180, j’en sais rien, je ne suis sûre de rien, mais quoiqu’il en soit j’ai besoin de m’arrêter pour réfléchir, chose que je ne pourrais pas faire tant que je ne serai pas au chômage.

b-bureau-poste-travail-8

Et puis remplacer un congé mater, ce n’est pas pareil que remplacer une maladie. Le congé mater, c’est positif, c’est la naissance d’un bébé.
Remplacer un arrêt c’est quand même glauque de se dire « chic elle est malade, donc je bosse encore »

Pour ma part, je suis plutôt à me demander quand est-ce qu’elle va aller mieux (je ne souhaite du mal qu’à ceux contre qui j’ai une dent, c’est-à-dire pas elle) [oui j’assume] parce qu’en plus c’est une personne avec un très bon fond.

La seule chose qui me dérange c’est de ne pas avoir une date butoir. Ceci dit il faut croire que je l’avais senti, car quand j’ai refusé de me rendre à un entretien il y a 3 semaines, j’ai servi l’excuse que la boîte où j’étais me prolongeais pour une longue durée.
(Non je ne regrette pas d’avoir boycotter l’entretien, je ne le sentais pas du tout)
Et en admettant que je reste ADV j’ai des critères bien précis (oui j’ai décidé de jouer les divas)

Donc voilà, ne me demandez pas où je serai à la fin du mois, où ce que je ferai en mars, je n’en sais rien.
Et moi qui aime bien planifier les choses, c’est perturbant