lecture

survivre un jour de plus EzEvEl

 

Survivre un jour de plus de Eva Mozes Kor et Lisa Rojany Buccieri est paru le 22 février 2018 aux éditions Note de Nuit.

 

Eva vit à Port en Roumanie avec sa famille, elle est la dernière avec sa jumelle d’une fratrie de 4 enfants. Ils vivent dans une jolie maison et ses parents possèdent une vaste ferme. La seule chose qui distingue leur famille du reste du village est qu’ils sont juifs. Ça ne pose pas de problème jusqu’à la montée du nazisme et la seconde guerre mondiale. Après une fuite avortée en 1943, toute la famille est déportée en mars 1944 dans un premier temps dans un ghetto puis arrive en mai 1944 à Auschwitz. Eva a 10 ans, comme pour toutes les arrivées, les familles sont triées. Ce qui « la sauve » des chambres à gaz c’est sa gémellité avec sa sœur Miriam. Auschwitz est le camp de base du Dr Mengele et parmi toutes ses « recherches » il travaille sur la gémellité. Eva et Miriam deviennent donc des cobayes et se rendent 3 fois par semaine aux laboratoires, où on leur prélève du sang, on leur injecte des substances …. Eva s’est fait le serment de s’en sortir, il faut trouver à manger, il ne faut pas être malade. Elle s’adapte donc à la vie du camp, a ses horreurs, et apprend à vivre au jour le jour en espérant qu’elles seront libérées un jour.

 

Mon avis :
J’ai déjà lu plusieurs témoignages de déportés, mais jamais d’enfants. Je connaissais vaguement les expériences qui étaient faites dans les camps, mais pas de cette ampleur. Le récit d’Eva nous rappelle que les horreurs nazies étaient aussi perpétrées sur les enfants sont aucune once de compassion et montre que les enfants ont une force de vivre et de survivre supérieure aux adultes.
Un récit tout en pudeur car Eva ne parle pas trop des exactions nazies, mais pourtant on sent toute l'horeur et bien plus encore du peu qu'elle en parle

 

Survivre un jour de plus : Le récit d'une jumelle de Mengele à Auschwitz
Eva Moses Kor et Rojany Buccieri

Editions Notes de nuit
140 pages

15 €