lecture

511gu8TofQL

Le premier tome de Divine corruption , Déviance a été financé grance à une participation Ulule qui s'est terminée début mai 2018
Divine corruption c'est une trilogie (le deuxième tome est en cours d'écriture)

 

Déviance c'est un roman fantasy (certains disent dark fantasy mais je ne vois pas ce qu'il y a de dark lol) qui raconte les tractations entre différentes maisons (il y en a 6 au total Grâce, Fierté, Compassion, Gloire, Passion et Rigueur). Comme dans beaucoup de royaume, la quête de pouvoir et l'agrandissement de son territoire.
Ces maisons sont gérées par des archanges aux pouvoirs puissants. Les humains, eux sont en bas de l'échelle, et encore que s'ils ne sont pas souillés. Par contre un humain non souillé peut devenir un céleste c'est ce qui arrive à Joseph un soldat d'environ 300 ans. Enfin il a un mois pour réussir une mission quasi impossible sinon il mourra. Sur son chemin il retrouve Nève, elle est une vraie céleste plus expérimentée car elle a un peu plus de 400 ans. Ils font un bout de chemin ensemble car ils ont déjà fait plusieurs missions et se front confiance.
Mais la tâche n'est pas simple, soldats, mercénaires, corruption et trahisons sont légions

 

Mon avis:
Je ne sais pas pourquoi mais en lisant Déviance j'ai pensé à Pierre Bordage
Déviance est un roman dense, qui croise le récit, mais aussi les commandements du monde d'Aurae. Pour les non habitués à la Fantasy, on peut facilement se perdre entre les royaumes, les archanges, les célestes, les premiers nés...
Il faut ne pas être rebuté par le descriptif car étant le premier tome, il faut mettre en place les décors et l'ambiance dans lesquels évoluent les personnages.
J'ai été très étonnée car il y a un revirement au niveau du personnage et je crois que c'est le première fois que ça m'arrive. Mais ce n'est pas pour déplaire et je n'entre pas dans les détails sinon ce n'est pas drôle
Déviance est dans la tradition du roman Fantasy, magie, trahison et intrigue

 

Divine corruption: Déviance
David et Alexandre Rousseau

Editions Paria
309 pages

16€