240_F_89918408_qiu14kU0HIbFTxGzPLJvGlyb45o0vhqc

Ca y est, même si officiellement c'est demain le dernier jour, on peut dire que l'école est finie, et encore une fois ça n'a pas été de la tarte

N°1
Cette année pour lui c'est le CM1, après une catastrophe l'année dernière car ils me l'avaient mis en double niveau (qui l'a tiré vers le bas) et une maîtresse qui a fini à moitié hystérique, on pourrait dire que cette année-ci ne s'est pas trop mal passée

Pour rappel  n°1 déteste l'école. Pas comme un gamin qui de temps en temps dit qu'il n'aime pas ça. Non pour n°1 c'est viscéral, il déteste l'école, l'enseignement académique, la relation avec les autres camarades, depuis le milieu de CP il a développé un eczéma neurveux, qui ne se calme qu'en période de vacances.

C'est un zèbre, sauf qu'il est comme la majorité de zèbres dont on ne parle pas dans les émissions de télé, c'est-à-dire un zèbre qui ne travaille que s'il est intéressé, donc autant dire qu'il ne travaille que très difficilement. Ses habitudes c'est plutôt de bricoler en classe, chiffoner les leçons et les mettre au fond du cartable et ne noter que la moitié (le tiers ?) de ses devoirs

Cette année, on a quand même eu de la chance, il est tombée sur une maîtresse qui a vraiment pris en compte ses particularités, et qui a été bienveillante, d'ailleurs son message dans le livret est vraiment motivant pour n°1 "N°1 a fait de réels efforts pour augmenter sa quantité de travail. Cela prouve que lorsqu'il s'en donne la peine et les moyens il est en réussite. Il faudra continuer les efforts l'année prochaine et montrer le maximum de son potentiel ! Je lui souhaite beaucoup de réussite au CM2"

 

N°2
Cette année n°2 était en CE2. L'année dernière on ne peut pas dire qu'il est tombée sur une maîtresse bienveillante, d'ailleurs de colère j'avais laissé un mot sur le livret rappellant la situation.

N°2 a été diagnostiqué avec un retard de langage persistant. On a eu un mal de chien à avoir un orthophoniste à proximité pour avoir un suivi otpimal, ce n'est d'ailleurs que sur cette année de CE2 qu'il a pu avoir enfin une prise en charge hebdomadaire. Ce sur quoi on n'était pas prévenu c'est que le retard de langage ne touche pas que le langage. N°2 a eu d'énorme difficultés à entrer dans la lecture, faire le lien entre les lettres et les sons à été très compliqué, ça lui demande beaucoup de travail et d'énergie. En package, il est donc en retard par rapport aux autres pour la compréhension de texte qui est à peine entamée (c'est déjà le parcours du combattant pour qu'il déhciffre les mots) toutes les notions abstraites sont pour lui du chinois (grammaire, formes géométriques ...) Sa mémoire à court terme est aussi difficile (retenir des leçons, apprendre les poésies...), la dictée est une torture... 

thM9XW5TMO


Donc lui n'aime pas l'école car il est en situation d'échec, même si la notation tend à disparaître, il n'est pas débile et sait très bien qu'il se situe dans les derniers de la classe.
Cette année a encore été difficile car il fait beaucoup d'efforts pour des résultats "décevants", mais pour autant il a une maîtresse qui a réussi à le garder motiver, qui ne l'a pas pointé du doigt. Même s'il est dans les derniers de la classe, elle a toujours mis en avant ses efforts et ses réussite.
Elle a, elle aussi laissé des commentaires encourageants.

 

N°3
Pour n°3 c'est différent. Elle est entrée en CP, en ayant déjà un pied dans la lecture.
Elle a fait une année "figer in the nose". Tout est facile, trop facile et il n'y en a pas assez. Il a fallu parfois que je lui rajoute des devoirs. Comme pour l'année dernière, je vais devoir acheter 2 cahiers de vacances pour l'été
Et c'est celle qui a les meilleurs résultats qui a le commentaire le plus pourri "Très bonne année scolaire. Attention de temps en temps à la concentration"