Chut les enfants lisent

product_9782075109017_195x320

Le mystère de Lucy Lost, nouvelle édition est paru aux éditions Gallimard (Folio Junior) le 16 août 2018  (première édition en 2015)

Nous sommes en mai 1915 Merry vit aux Etats-Unis avec ses parents, enfin avec sa mère car son père lui s'est engagé dans l'armée anglaise. Lorsqu'un jour un courrier arrive pour leur apprendre qu'il est hospitalisé en Angleterre suite à une blessure. Martha sa femme prend alors la décision de partir le rejoindre avec sa fille. Après quelques préparatifs elles embarquent toutes les 2 sur le Lusitania surnommé Lusy, un magnifique paquebot anglais qui était à l'époque le plus rapide pour la traversée de l'Atlantique. Une traversée plutôt tranquille malgré les menaces de la guerre
A des milliers de kilomètres de là, Alfie et son père Jim trouvent sur l'île déserte de St Helen's une fille affamée quasiment mourante qui n'a su dire que "Lucy" et "Wilhelm", ses seuls bagages son un petit nounours borgne et une couverture. Qui est-elle ? est-elle anglaise  ou allemande comme pourrait le laisser penser la couverture qu'elle garde avec elle.
La famille Wheatcroft l'accueille comme la fille qu'ils n'ont jamais pu avoir, mais pas facile de savoir de comprendre une histoire quand en face on a quelqu'un de muet. Les progrès de celle que tout le monde appelle Lucy Lost (Lucy la perdue) sont maigres mais de grandes victoires, elle aime la musique, elle sait jouer du piano, elle a un contact incroyable avec Peg un cheval de trait dont il faut se méfier et elle a peur de l'eau.
Mais plus les nouvelles de pertes anglaises à la guerre enflent et plus l'idée qu'elle serait une sale boche fait son chemin chez les habitants des îles Scilly

 

Mon avis:
Encore une fois Michael Morpurgo épate par ses talents de conteurs. Cette histoire mi-vraie, mi fiction nous plonge dans la guerre "lointaine", celle qu'ont vécu les gens en Angleterre dans les coins reculés, mais qui ont vu leurs enfants mourir au front ou revenir mutilés. Un récit qui montre aussi à quel point les gens peuvent changer lorsqu'il y a des soupçons, qu'ils soient fondés ou non.
Une autre façon d'apprendre sur la guerre avec de vrais repères historiques

Côté âge, même si la lecture en elle-même n'est pas difficile le contenu lui, est vraiment poignant et certaines scènes sont assez dures, je le recommande donc pour le collège (indiqué à partir de 11 ans)
Et puis même s'il est étiqueté lecture jeunesse j'invite les adultes à le lire

 

Le mystère de Lucy Lost
Michael Morpurgo

Editions Gallimard
388 pages

8.50€