Fort de Vaux 6 EzEvEl

Rappellez vous, nous sortons de la guerre de 1870 qui vit la France perdre l'Alsace-Lorraine, la Meuse est donc toute proche de "l'ennemi"
Pour cela le fort de Vaux est construit de 1881 à 1884. Il est renforcé en 1886 par une carapace de béton de 2.25 mètres d'épaisseur séparé de la construction originale par 1 mètre de sable.
Entre 1904 et 1906, on y ajoute une tourelle de 75mm, 2 observatoires, 2 casemates avec des tourelles de 75mm...

Le fort à une capacité de 150 hommes.

Suite au décret de 1915, le fort de Vaux tout comme celui de Douaumont est en parti désarmé (oui en pleine guerre) mais il y reste des hommes, il est alors équipé d'explosif pour pouvoir le détruire à tout moment, sauf que 2 jours plus tard un obus de 420mm détruit la pièce où se trouve le détonateur.
Lorque la bataille de verdun est lancée (21 février 1916) tous les forts de la Meuse sont dans le viseur des allemands.
Après la chute du fort de Douaumont, c'est Vaux le suivant

Fort de Vaux 8 EzEvElFort de Vaux 9 EzEvEl

 

Sylvain Eugène Raynal prend le commandement du fort le 24 mai 1916 (il est encore convalescent, c'est sa deuxième blessure sur le front)
avec une garnison de 250 hommes.

Fort de Vaux 1 EzEvElFort de Vaux 2 EzEvEl

 

Le but des allemands est clair, ils doivent créer une brèche qui leur permettrait de prendre Verdun, alors qu'ils s'enlisent à côté de Fleury-devant-Douaumont qui change 16 fois de main (village entirèrement rasé par les combats) ils décident de tout mettre sur Vaux.
Une première attaque le 6 mars 1916 fait tomber de village, le fort résiste mais il est assiégé pendant 100 jours)

Fort de Vaux 3 EzEvEl


Le 1 juin 1916 ils lancent leur offensive dans un rapport de 4 contre 1 !
Le 2 juin le fort est encerclé par les allemands. Dans le fort ils sont env 500 hommes, 4 pigeons et 1 chien.
Les allemands prennent les galeries de liaisons souterraines. On se bat à la baïonnette, à la grenade, au lance-flamme, et même à coup de pelle !
Les citernes d'eau sont percées par les explosions, les français n'ont plus à boire, presque plus rien à manger.
Le 7 juin 1916 à 6h30 le général Raynal remet la réddition du fort, il reste 250 hommes

Fort de Vaux 4 EzEvElFort de Vaux 5 EzEvEl

 

 Les allemands occupent le fort de Vaux jusuq'au 2 novembre.
Dans la nuit du 2 au 3 novembre une patrouille française s'aperçoit que le fort est vide, elle reprend le fort sans combat (il faut savoir que depuis fin octobre les français pilonnent les lignes et ils ont repris Douaumont)

Fort de Vaux 7 EzEvElFort de Vaux 10 EzEvEl

 

Le fort de Vaux a été tellement bombardé qu'on n'en distingue vraiment plus les contours.

A l'intérieur on visite une enfilade de pièces qui se trouvent environ toutes sur le même couloir. On peut aussi y voir un pigeonnier (toujours utilisé)
Il faut savoir que c'est du fort de Vaux que le général Raynal envoie le pigeon Vaillant porter un message de détresse.
Ce n'est qu'au fort de Vaux qu'on abrode le rôle des pigeons pendant la première guerre mondiale. 30 000 pigeons ont été utilisé pendant la guerre par les français 

 

Fort de Vaux
55400 Vaux devant Damloup

Tarif:
Adulte 4€
Enfant 2 €