enfant-jeu-video_article_large

 

On parle beaucoup du danger des écrans chez les petits, mais on oublie beaucoup de nous parler des petits qui sont pas encore complètement grands, j'entends par là les primaires (ceci dit ça marche pour les collgiens)!
Si chez les touts petits les écrans c'est souvent la télé, quand ils grandissent on passe plus aux consoles ou tablettes.

 

On n'a pas échappé à cette règle car l'Homme peut être vraiment débile parfois (si si) avec une réflexion qui ne veut rien dire "il faut vivre avec son temps (tiens et si j'allais dealer, c'est d'époque non ?)

J'ai donc eu un jour l'immense joie de découvrir dans le salon une X boX !  (oui il s'était bien retenu de m'en parler)
Je vous raconte pas ma tête, et le doux regard plein d'amour que je lui ai lancé, surout quand il s'agit de Batlle Fiel et autres joyeusetés

th2Q1B2FTQ


Il a même fallu que je pique plusieurs fois une colère pour qu'il n'y laisse pas jouer n°1  (si si !!!)

 

Vous imaginez donc bien que les monstres ont eu pendant une période quasi du free access à la console quand je n'étais pas là aka le mercredi (ambiance à la maison - non pas Battle Field ou WoW) et qu'il y a eu du coup de gueule (moi forcément) car arrivé un moment leur comportement n'était plus le même.

Sur le coup on n'y pense pas, mais au fur à mesure il y a plusieurs choses qui mettent la puce à l'oreille:
- ils ne veulent plus rien faire et surtout pas sortir
- impossible de leur demander quelque chose (mettre la table, aider au ménage ....)
- des pleurs quand il faut éteindre la console
- travail scolaire dégradé
- sauter le goûter en pensant qu'ils pourront jouer plus
- énervés le soir
- ne s'intéressent plus à leurs jouets

 

Je suis devenue encore plus à cheval sur les règles et le temps imparti, en leur faisant regarder l'heure qu'il est,  et en les mettant à chaque fois devant le fait accompli et en rappelant ce qui avait été dit (genre n°1 me dit qu'il n'avait pas entendu qu'il fallait qu'il descende ...)

Je suis bien sur la méchante de service, mais j'assume complètement le rôle, jouer je veux bien, mais il ne faut pas qu'ils oublient qu'il y a aussi du boulot à faire à l'école et à la maison !

Autant dire que je n'ai pas fini de leur faire la guerre