rien de neuf

Je suis tombée dessus il y a 15 jours via un communiqué.

La défi rien de neuf, comme son nom l'indique, consiste à privilégier les achats d'occasion au lieu de se jeter sur le neuf.
Ce mouvement a été lancé l'année dernière par "Zéro Waste France"

Je ne sais pas vous, mais gamine ça arrivait régulièrment qu'on nous donnes des vêtements, donc pour moi avoir de l'occasion est quelque chose que je pratique depuis l'enfance.
Pour vous dire on allait même à la décharge voir si on ne trouvait pas "des trésors"  (avec mon père !) car oui en décharge on pouvait trouver des objets quasi neufs !
Sans compter les brocantes (qu'est-ce que j'ai pu acheter comme vieux livres là bas)


Pour l'Homme, les objets d'occaz ça n'aillait pas de soi (pas qu'ils soit né avec une cuillère en argent). Je me rappelle à la naissance de n°1  (ne me demandez pas comment est venu le sujet)  mais il avait dit "Jamais on achètera des vêtements d'occaz' 
Et puis quand on s'est retrouvé quelques mois avec 1 seul salaire et à "faire" nos courses dans une banque alimentaire, il a un peu réviser sa manière de voir les choses.  Lol

Le fait est qu'acheter un objet d'occasion n'a rien à voir avec le fait d'acheter quelque chose de vieillot et un mauvais état, la preuve en est du fleurissement des sites de revente. Certes pour certains c'est revendre pour acheter tout de suite derrière, mais pour d'autres c'est une consommation raisonnée.

 

Donc le principe est simple, vous enregistrez vos achats, neufs ou d'occasion. Ceux-ci sont classifiés de la manière suivante

rien de neuf 1

Mais vous enregistrez aussi vos non achats, c'est-à-dire soit vous vous êtes rendus compte que c'était inutile, soit vous avez trouvé une solution alternative

rien de neuf 3

Et le site calcul les ressources que vous avez économisé.
Pour calculer ce poids, le site se base en grande partie sur le rapport de semptembre 2018 de l'ADEME. Alors il est certes un peu gros (188 pages) mais bordel ça fait peur

rien de neuf 2
Ce graphique représente le poids des ressource nécessaire pour un produit (page 60 du rapport)
soit 110 Kg pour un manteau (cela inclut les matières premières mais aussi les ressources pour le fabriquer)

 

Vous pouvez télécharger le rapport de l'ADEME  c'est très instructif  (et flippant)

 

Il n'y a pour le moment que 15123 participants (31/01/19 à 14h !) avec le nombre d'habitants en France ce chiffre est bien trop faible. De plus rien de culpabilisant, ce sont les petits gestes qui sont mis en avant. Et pleins de petits gestes, ça fait un gros mouvement !