lecture

Le-ventre-vide

Le ventre vide de Nadia Bergougnoux est paru le 7 juin 2019 aux éditions Nombre7

 

Le ventre vide, c'est le ventre qui ne porte pas d'enfant. Par extension ici le ventre vide c'est celui qui portait un enfant parti trop tôt
Ce ventre vide pour commencer c'est celui de Nadia, l'auteure qui a perdu sa fille à 26 semaines d'aménhorrée après une toxémie, c'était il y a 28 ans.
Nadia aura attendu 24 ans pour demander son dossier médical, c'est au bout de 24 ans qu'elle apprend enfin des détails sur sa fille, car on ne lui a rien dit, comme si sa fille n'avait pas existé, comme si c'était pas grave après tout "vous en aurez d'autres".
Les enfants morts-nés n'ont pas tous le même statut, déjà suivant l'époque (quelques lois ont amélioré la chose) mais aussi suivant le nombre de semaine, que l'enfant soit né sans vie, ou alors né viable.
Toute une partie "théorique", sur le travail de deuil, la loi, le suivi médical.... et une partie témoignages de paranges

 

Mon avis:
Ce livre témoignage n'a pas pour but de s'apesentir ou de se faire plaindre. Ce livre veut d'abord laisser une trace pour ces enfants qui n'ont pas existé hormis pour leurs parents, car la mort est tabou encore plus lorsqu'il s'agit d'un enfant. Sauf que ces paranges n'ont que très peu de soutien,  et ils ont juste besoin qu'on libère la parole, qu'on laisse une place toute entière à leurs enfants mais si l'entourage ne les a pas connu.
Une déclaration d'amour pour ces anges

 

 

Le ventre vide
Nadia Bergougnoux

Editions Nombre7
216 pages

16€