Capture

Cela fait plusieurs mois que je cherche sans trouver vraiment de réponse, que je suis insatisfaite enfin pas vraiment, pas complètement quoi, mais donc pas franchement satisfaite.

Tout ça c’est depuis l’année dernière depuis que j’ai démissionné et quitté la boîte de malade dans laquelle je bossais.
Je ne regrette pas du tout ma décision, c’était LA bonne décision. J’ai depuis récupéré la pêche, je suis plus disponible, plus joyeuse, je profite à fond des bons moments, pour autant il me reste cette question, surtout pour l’aspect professionnel/financier mais bordel qu’est-ce que je vais faire ?

C’est vrai, le travail c’est important, c’est la source de revenu pour tout simplement garder un toit au-dessus de la tête et remplir le frigo.  Mais je ne veux plus que ce soit une contrainte, d’ailleurs je veux de moins en moins de contrainte.

Oui je veux le beurre, l’argent du beurre et le cul de la crémière (enfin du crémier de préférence).

Quelle est cette vie, dont on ne profite que très peu en fait. On passe la majeure partie de notre temps au boulot, nos gamins à l’école et il ne reste que le week-end pour profiter.
Tout ça pour crever quelques années après la retraite avec une pension de misère, et encore si on a la chance d’y arriver (moi cynique, non ?)

Tout ça pour quoi ?
Pour se payer le téléphone dernier modèle ? un abonnement à des chaines de télé pour se lobotomiser et oublier son quotidien ?
Faut-il travailler avec pour seule optique les prochaines vacances, et encore faut-il pouvoir se payer des vacances à chaque fois. Vous en connaissez beaucoup des gens qui pour leurs 5 semaines de congés payés, arrivent à partir les 5 semaines sans vendre leurs 2 reins ?

Avoir quitté mon ancien job m’a fait clairement comprendre ce que je ne voulais plus. Mais ce que je veux, est-il vraiment réalisable ?
Je veux bosser pas loin de chez moi, payée correctement (quand on voit certaines annonces, j’ai juste envie d’écrire pour demander si ce n’est pas une blague), et surtout m’éclatée dans ce que je fais.

J’ai trouvé à côté de chez moi, payé correctement (franchement je ne vais pas me plaindre) mais côté « épanouissement » ….  Pourrais-supporter de faire ça pendant encore 25 ans ?

Mais alors changeons de voie ! Oui mais laquelle ?

Pendant un moment je me suis dit que ce serait pas mal de me tourner vers le premier boulot que j’avais voulu faire (prof) Sauf qu’à l’époque j’y avais renoncé parce que je savais que je risquais de coller quelques claques, et ça n’a pas changé (#pasdevague).  Alors en admettant que l’épanouissement soit là (croyons aux miracles) je n’ai plus le côté proche de chez moi, et bon le salaire…

Mais alors je vais faire quoi ??
Non un blog ne rapporte pas d’argent (et encore moins le mien), mon vrai métier ne se fait pas en télétravail (les excuses de la confidentialité …) et je ne touche pas une rente qui me permettrai de faire ce que je veux, quand je veux

Des fois je me dis que l’option, chèvres dans le Larzac serait peut-être pas mal.

retraite


Ma mère est morte à 56 ans, d’ailleurs c’est au boulot qu’elle a fait son malaise, et elle n’y est jamais retournée
L’Homme a enterré son oncle il y a 15 jours, 60 ans, 2 ans de maladie
Ils ont tous les 2 bossé toute leur vie, sûrement se disant qu’ils en profiteraient à la retraite …. Elle est belle leur retraite

Alors qu’est-ce qu’il me dit que je profiterai de ma retraite, c’est maintenant qu’il faut en profiter, qu’il faut trouver le temps, ou du moins utiliser un maximum de son temps pour des choses agréables, qu’on aime, mais alors je vais faire quoi car la vie ne se résume pas à nos week-end

Bref, on est pas rendu …..

 

Passez une bonne Toussaint.
Cette année je ressens le besoin de « marquer le coup », mais je préfère à la façon Dia de los muertos

th44RNIITL